« L’invitation au voyage » Un parcours de sculptures au Bois de la Cambre

Quelle belle initiative que celle prise par la Fondation Boghossian d’installer des œuvres d’art dans le Bois de la Cambre. Non seulement ce genre de projet est rare à Bruxelles et quand cela se passe, c’est, osons le dire, souvent mal organisé avec des œuvres de piètre qualité… 

Quand j’ai découvert, sur la grande pelouse face aux étangs, l’imposante circonférence en acier corten dans les premiers jours où elle a été installée, j’ai trouvé cela vraiment intéressant même si je n’ai pas été totalement surprise, ayant vu passer quelques jours auparavant un post sur Instagram. L’idée sous-jacente est de rendre la balade dans ce bois, arpenté en semaine comme le weekend par des dizaines de marcheurs et promeneurs de chiens, artistique, ludique en découvrant des œuvres contemporaines de six artistes en provenance du monde entier comme Ara Alekyan (Arménie), Thierry Bontridder (Belgique), Jiana Kim (Corée), Samar Mogharbel (Liban), Léopoldine Roux (France) et Kaz Shirane (Japon).

« La promenade convoque des formes architecturales archaïques, universelles, simples, à l’instar de l’arche ou du cercle. Pensées pour être touchées, traversées, photographiées, les œuvres, faites de matériaux distincts ont été imaginées pour être intégrées à leur environnement respectif. »

Bref, un parcours artistique qui nous invite à reconsidérer le paysage de ce magnifique parc sous un autre angle et d’autres perspectives. N’est-ce pas là l’une des finalités de l’art ?

Bravo à la Fondation Boghossian qui, tout en restant fidèle à l’esprit de dialogue entre Orient et Occident – sa raison d’être – sort de ses murs. Notons que les œuvres ont toutes été spécialement conçues, produites ou acquises pour le projet.  

Texte & Photos Virginie de Borchgrave

Jusque fin 2023

Bois de la Cambre

Bruxelles